Le médecin rwandais Rwamucyo ne sera pas extradé

Publié le par Syndicat CFTC du CHSA

La cour d’appel de Versailles a refusé ce mercredi matin l’extradition du médecin rwandais Eugène Rwamucyo, soupçonné d’avoir participé au génocide des Tutsis en 1994.

La salle d’audience est encore vide et Eugène Rwamucyo vient à peine de pénétrer dans le box des accusés. Déjà, Gérard Poirotte, président de la cour d’appel de Versailles rend son délibéré: la justice française refuse l’extradition de ce médecin rwandais de 51 ans et ordonne sa remise en liberté. Ancien praticien à l’hôpital de Maubeuge (Nord), Eugène Rwamucyo est accusé par Kigali d’avoir participé à des réunions de responsables génocidaires à Butare, dans le sud du Rwanda, en 1994.

 

lire la suite…

Commenter cet article