Eugène Rwamucyo arrêté pendant les obsèques de Jean-Bosco Barayagwiza

Publié le par Syndicat CFTC du CHSA

La scène se déroule à l’intérieur du cimetière municipal de Sannois dans le Val d’Oise. Une trentaine de personnes sont venus assistés aux obsèques de Jean-Bosco Barayagwiza, décédé en prison où il purgeait une peine de 32 ans pour son rôle dans le génocide rwandais. Le convoi funéraire arrive à 15h15 de Roissy où le cercueil était arrivé par avion de Cotonou au Bénin. Une dizaine de voitures se garent sur le petit parking du cimetière. Les plaques minéralogiques indiquent la provenance des invités : région parisienne, Belgique et surtout Pays-Bas. En pleine cérémonie, deux policiers en tenus font irruption dans le cimetière, accompagnés par la police municipale de Sannois. Eugène Rwamucyo n’oppose aucune résistance, mais la tension est palpable parmi l’assistance rwandaise. Le médecin de Maubeuge a tout juste le temps de demander à ses proches de contacter son avocat avant de disparaître dans le véhicule de police… direction le commissariat, avant d’être présenté au parquet général de Versailles. Il est 15h30, l’opération n’aura duré que quelques minutes.

Pour voir la video de l’arrestation…

Pour lire l’article…

Commenter cet article

fauvelliere 29/05/2010 20:39


c est du beau d interrompre un enterrement pour arreter une personne dont le dossier est vide
tout le monde sait que c est Kigali qui tire les ficelles
tout ce qui derange doit disparaire